Haut

Poser 1 question
Dossier : Question d'énergie

Pompe à chaleur : le coefficient de performance

On appelle coefficient de performance ou COP, le rapport "énergie thermique restituée/énergie électrique consommée". Avec un COP de 3, une PAC qui consomme 1 kWh d'électricité produit 3 kWh de chauffage. 

  • Les bonnes pompes à chaleur (certifiées NFPAC, voir liste sur Certita.org) ont un COP au moins supérieur à 3.
  • La pompe à chaleur est éligible au crédit dimpôt si elle a un COP > 3 (+ autres conditions à respecter).
  • Un COP est un rapport variable. Il dépend des qualités de la pompe à chaleur mais varie aussi selon les types d'installations.

On distingue :

  • Le COP machine : qui est le niveau de performance d'une pompe à chaleur déterminé en laboratoire, donc dans des conditions d'essais éloignées de la réalité.
  • Le COP système : qui prend en compte tous les éléments du système : la pompe à chaleur mais aussi les circulateurs, les pompes de relevage de l'eau, les accessoires divers... Plus près de la réalité, mais encore théorique.
  • Le COPA ou COP annuel : il s'agit du COP système enregistré sur une saison de chauffe. C'est celui qui donne le rendement réel de votre pompe à chaleur. Selon la qualité de l'installation, il peut y avoir une grande différence entre le COP machine et le COPA.

Comment décrypter le COP ?

Un COP d'une pompe à chaleur n'a de sens que s'il est accompagné de deux températures de référence :

  • La température du milieu dans lequel on puise les calories. Dans les textes officiels, elle est indiquée +7°C, sauf pour les pompes à chaleur sol/sol et sol/eau (-5°C).
  • La température de l'eau à la sortie de la pompe à chaleur : si elle alimente un plancher chauffant : 35 °C, 50 °C pour des radiateurs basse température, 65 °C voire plus pour des radiateurs haute température.

Quand on parle donc d'un COP 3 (+7°C ; 65 °C) pour une pompe à chaleur Air - Eau par exemple, cela signifie que :

  • Lorsqu'il fait 7 degrés dehors,
  • La pompe à chaleur consomme 1 KWh d'électricité pour générer 3 Kwh de chauffage en chauffant l'eau à 65 °C.

Le COP est d'autant meilleur que la différence entre ces deux températures est faible : il est plus facile de chauffer de l'eau à 35 °C à partir d'un air à 15 °C (20 °C d'écart), qu'une eau à 85 °C par une nuit d'hiver à -15 °C (100 °C d'écart). Étonnant, non ?

Quand les températures extérieures deviennent négatives, certaines pompes à chaleur (aérothermiques, et géothermiques à capteurs horizontaux notamment) doivent être soutenues par un appoint en électricité.

Le COP des machines hydrothermiques est souvent meilleur car la température de l'eau dans laquelle la pompe à chaleur tire les calories est stable autour de 10 °C, quelle que soit l'époque de l'année.

En savoir plus : pompe à chaleur air, eau et sol.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs fournisseurs près de chez vous. Ils vous communiquent un devis gratuit et bien sûr, sans engagement. Nous sélectionnons uniquement des installateurs spécialisés établis et d'excellente réputation.

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 
 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question
sur le forum

Avis de pro

Tous les avis de pros

Contributeurs Experts

Plus d'experts

elyotherm - energies lyon thermique

Membre Pro

Expert

Installation - Rénovation : Chauffage toutes énergies - Plomberie ...

sarl rancurel / arnaud

Membre Pro

Expert

Entreprise Artisanale d'installation de chauffage et de plomberie

allo assistance climatisation

Membre Pro

Expert

Installation, dépannage pompe à chaleur air/air

Téléchargements

Le guide de la pompe à chaleur
Le guide de la pompe à chaleur

Guide, question-réponses, astuces
113 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 4700 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

COP pompe à chaleur : tout sur le coefficient de performance des PAC
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation